Mémoires

 

La mémoire dévoyée

Points sur les I, Affaires vous concernant, Le triangle, Cortez-Montesuma,
Les métamorphoses de Jeanne,
Trois courtes pièces pour l’après histoire
.
Dans la plupart de ces textes, l’histoire est interrogée, ses détournements, ses mensonges, son instrumentation, sont dénoncés. Jeanne d’arc pitoyable et trafiquée est devenue l’exact contraire d’elle même, elle n’est plus ni humble bergère ni flamboyante rebelle mais se dresse sur son cheval de fer, vêtue de faux or, et sert de point de ralliement aux droites extrêmes.



Écritures juives, chemins et parchemins

Trois étapes sur les routes de l’errance.
Les voisins : (Dans une ville d’Europe centrale, une famille de fourreurs juifs et ses voisins).
L’ensevelie : (la perte d’El Andalus, la fuite des maures et des juifs d’Espagne, la montée de l’inquisition et de l’intolérance Chrétienne).
Qui se souvient de Jonathan ? (Du désert biblique aux fuites éperdues du moyen age, à travers six situations historiques différentes l’errance est y évoquée dans une perspective éclatée. La découverte au fond d’une jarre des manuscrits de la mer morte. .. ensuite un vagabondage sans fin qui part de Mogador-Essaouira pour y retourner après un périple de trois mille ans.)

 

 


Jacques Mougel (vieux Cortez)
Etienne Mocklyn (Montesuma)


Mougel en vieux Cortez

Cortez Van der Meershen

Michel Van der Meerschen
Cortez jeune

Jonathan encore

Jonathan qui, au début de son existence, n’était que fantôme passant en catimini, frayant silencieusement son chemin entre quelques répliques devient dans la pièce qui porte son nom, l’élément unificateur. C’est lui qui parti adolescent de Mogador y retourne trente ans plus tard pour poser la question de l’exil :
Pourquoi sont-ils partis ?

Page suivante

Bienvenue

Parcours

Jonathan 

Mémoires

Plurielles

Escales

Publications

Salut